Horreur et ca les amuse de leur faire mal!

Publié le par Rainette2

Pétition pour que le CIO cesse de faire le jeu de la Chine


POUR UN C.I.O. LIBRE ET DROIT, INDEPENDANT ET RESPECTUEUX DE SES ENGAGEMENTS POUR LA DIGNITE HUMAINE !

Demandez au C.I.O. de se battre pour un accès libre intégral à Internet pour les Journalistes  couvran t l'évènement  et pour que la Chine améliore les Droits de l'Homme avant le début des jeux.

Le C.I.O. ne respecte pas son engagement à protéger sa propre indépendance pour le respect de la dignité humaine. Même si cette pétition vous semble tardive, signez-la, pure question d'éthique !

Pétition  CARE2 à signer et diffuser : 


http://www.thepetitionsite.com/takeaction/287767058?z00m=15993487
   

Comme le rappelle Care2, le Comité ne doit pas être le complice de la Chine.
"La mission du C.I.O. est de "placer le sport au service du développement harmonieux de l'homme en vue de promouvoir une société  de Paix concernée par le respect de la dignité humaine" et ceci n'arrivera pas tant que les jeux se tiennent sur fond de torture, persécutions politiques et mensonges."


Texte anglais :
Going against their own mandate to protect the independence of the Olympic Movement and to preserve human dignity, the International Olympic Committee (IOC) has caved to Beijing's demands to censor the media's Internet access during the Games, including sites dealing with human rights, Tibet or other "dangerous" topics".

 

The IOC needs to stand up to China and stand up for freedom of press!

The IOC's mission is not to be China's accomplice but to "place sport at the service of the harmonious development of man, with a view to promoting a peaceful society concerned with the preservation of human dignity," and that won't happen as long as the games are held against a backdrop of torture, political persecution and lies.

Tell the IOC to demand free Internet access for journalists covering the Olympic Games and to pressure China to improve human rights before the Games.

 

Olympic Committee: Stop Playing China's Games!

Target: The International Olympic Committee
Sponsored by:
Care2

Going against their own mandate to protect the independence of the Olympic Movement and to preserve human dignity, the International Olympic Committee (IOC) has caved to Beijing's demands to censor the media's Internet access during the Games.

Sites from human rights organizations such as Amnesty International, Reporters Without Borders, Human Rights Watch, or any search for a site with Tibet in the address have been blocked, making it difficult for journalists to find information on political and human rights stories the Chinese government dislikes.

Seven years ago, when bidding for the games, China promised to allow "complete freedom to report." But that didn't matter to the IOC officials, who have agreed to China's request to Internet censorship only a few days before the Games. A senior IOC official apologized for that decision, but an apology is not enough.

The IOC's mission is not to be China's accomplice but to "place sport at the service of the harmonious development of man, with a view to promoting a peaceful society concerned with the preservation of human dignity," and that won't happen as long as the games are held against a backdrop of torture, political persecution and lies.

It's time for the IOC to stop playing China's Games. Cutting a deal with China to allow Internet censorship was wrong and we want more than a simple apology. Tell the IOC to demand free Internet access for journalists covering the Olympic Games and to pressure China to honor its pledge to improve human rights before the Games.

par Unanima

CHINE 2008
DROITS HUMAINS BAFOUES
LIBERTE D'EXPRESSION ET DOCUMENTATION DES MEDIAS JUGULEE
CHATS ET CHIENS  PAR MILLIONS DEVORES ET DEPECES POUR LES JOLIES FOURRURES SOUVENIRS QUE VOUS ALLEZ RAPPORTER !


Chine-boycott-animaux - video de Peta 2005
http://www.dailymotion.com/video/x5cqfi_chineboycottanimaux_news

 

A une semaine de l'ouverture des JO, le Monde semble surpris en apprenant que la Chine contrôle comme il lui plaît l'accès à Internet des journalistes. Vous avez sans doute déjà admiré les pirouettes des dirigeants de ce pays et celles du C.I.O. Qui a cru honnêtement que les libertés d'expression allaient être respectées ? Voici un extrait de l'article de la Tribune cité plus bas :
"Un test mené par l'Associated Press samedi, a démontré que de nombreux sites que le gouvernement chinois n'aime pas, comme celui du mouvement Falun Gong, sont bloqués. Les sites bloqués changent d'un jour à l'autre. Les sites qui hébergent de nombreux blogs sont eux aussi souvent bloqués. Si l'on tape "massacre de la place Tiananmen", toutes les photographies du site sont bloquées..."

Il y a sur ce blog plusieurs pages consacrées à la Chine, au boycott des J.O. et plusieurs pétitions contre ses pratiques ignobles. Qui peut croire que la Chine veut s'ouvrir au Monde ? Elle vient de prouver sa volonté d'imposer sa non liberté d'expression en fermant aux journalistes étrangers les sites Internet traitant des Droits de l'Homme. Le site Internet de nos courageaux REPORTERS SANS FRONTIERE a été momentanément inaccessible, comme tant d'autres, et le yoyo n'est pas terminé ! Nous avons accepté de nous mettre à genoux ! Joue ou crève ! Les animaux, là dedans, les médias s'en contrefoutent ! A part CHARLIE HEBDO et Luce Lapin qui, dans ses "puces", aborde le problème des animaux, quel grand média, à part effets d'annonces sporadiques, s'en préoccupe ?

A lire également dans le numéro 841 du 30 Juillet de CHARLIE HEBDO, page 2, l'article de Luc Richard sur les droits sociaux :  "En direct de la Chine, les cocus de la croissance s'organisent"... On ne peut dire plus vrai : "Ses marchandises sont exportées dans le Monde entier et accélèrent la liquidation des industries européenne, américaine et même brésilienne."  Et nous participons tous allègrement à ce jeu de massacre ! Perso, je boycotte TOUT ce qui vient de Chine, comme cela je suis sûre que je ne donne pas d'argent aux bouffeurs de chiens et aux assassins des Droits de l'Homme ! Faites vos choix !

Intéressant également l'article de Kevin Bernardi  Pékin 2008: Le CIO, un organe gangrené par la corruption  avec un rappel des "dérapages" de certains membres du CIO et des égratignures du comité depuis quelques années. Evident au vu des chauds et froids que les dirigeants font régner sur la liberté d'accès à Internet, le Président du CIO est fidèle à sa position : ne pas mêler olympisme et politique. La politique de l'autruche ! On s'en serait douté ! 

La Tribune présente l'article d'Associated Press du 2 Août dernier :
" Jacques Rogge, le président du Comité international olympique (CIO), a été accusé samedi d'avoir fait machine arrière concernant la promesse d'une presse libre, alors que des sites internet restent bloqués à une semaine de l'ouverture des Jeux olympiques de Pékin.

Sous la pression du CIO, les organisateurs chinois ont débloqué certains sites au centre de presse principal ainsi que sur d'autres lieux, mais d'autres sont encore censurés pour les journalistes appelés à couvrir les compétitions.

"Que les choses soient claires", a déclaré Rogge, pour sa première prise de parole depuis son arrivée à Pékin jeudi. "Nous avons demandé que les médias puissent couvrir de la façon la plus large possible les Jeux olympiques....
Un test mené par l'Associated Press samedi, a démontré que de nombreux sites que le gouvernement chinois n'aime pas, comme celui du mouvement Falun Gong, sont bloqués. Les sites bloqués changent d'un jour à l'autre. Les sites qui hébergent de nombreux blogs sont eux aussi souvent bloqués. Si l'on tape "massacre de la place Tiananmen",
toutes les photographies du site sont bloquées.

Kevan Gosper, le responsable de la commission de presse du CIO, estime qu'une liberté totale n'est pas possible dans une "société communiste".

"Je pense que le débat avancera avec les Jeux pour savoir si des sites peuvent ou non être ouverts. La ligne faisant le partage entre des domaines concernant l'intérêt national (et les autres) est floue. Mais nous travaillons là-dessus, et nous prendrons en compte tous les griefs potentiels". Extrait de Associated Press par la Tribune, 2 Août 2008".

Evidemment, entre "la plus large couverture possible pour les médias" et l'accès dans une totale liberté, il y a là la plus large marge d'acceptation... possible...

Lire
l'intégralité de l'article sur :
http://www.latribune.fr/info/JO-de-Pekin--le-CIO-sur-la-sellette-concernant-les-sites-internet-bloques-817-~-AP-JO-INTERNET-PRESSE-CENSURE-$Db=News/News.nsf


Reçu de Nicky11.

 

"A l'approche des J.O de Pékin, il serait souhaitable que les amis des animaux et les médias mondiaux, sensibles à la cause animale et profondément indignés par les tortures abominables infligées aux animaux, en Chine, se fassent entendre, dénoncent cela et fassent comprendre aux Chinois, qui veulent s'ouvrir au monde entier, que c'est effroyable et indigne de l'espèce humaine.

En effet, nous apprenons avec stupéfaction qu'il y a un abattoir en Chine où des millions de chiens sont tués d'une manière horrible (ébouillantés, égorgés vivants, électrocutés, etc.) 
Des pauvres Saint-Bernard sont élevés dans des cages individuelles et lorsqu'ils atteignent un certain poids, ils sont tués eux aussi d'une manière atroce. C'est épouvantable lorsque l'on sait combien le Saint-Bernard est gentil, doux et utilisé en France pour les sauvetages. Eleveurs, amis des Saint-Bernard, réagissez !

Et vous, Amis des animaux de la Suisse,
réagissez ! On ne peut rester insensibles à cela, à cette horreur. Il faut que de telles monstruosités cessent. Les amis des animaux du monde entier sont horrifiés par toute cette cruauté infligée à nos pauvres amies les bêtes. Bien entendu, certains diront que si la Chine ne respecte pas les droits de l'homme, elle ne fera pas plus d'effort pour améliorer le sort de leurs animaux. Mais quand même, il est anormal, de la part d'êtres humains qui veulent s'ouvrir au monde, de faire vivre un véritable calvaire à des pauvres victimes innocentes.

Il est plus que temps que la Chine prenne conscience de ces atrocités (qui dépassent l'entendement) et y mette fin. La surmédiatisation des J.O de Pékin ne pourra jamais nous faire oublier cet enfer pour les animaux qui y sont atrocement torurés. Que les médias mondiaux, au coeur sensible, profitent de ces J.O pour dénoncer cela car la Chine est l'un des pays mondiaux championne pour la pratique des actes de cruauté envers les animaux qui y vivent l'horreur. Merci d'avoir pris le temps de me lire. Nicky11
"

Pétition 
Le quota de 100.000 est loin d'être atteint. Faites circuler, s.v.p.
http://www.thepetitionsite.com/takeaction/395884823

REPORTERS SANS FRONTIERES
Boycott de la Chine et des jeux de Pékin 2008
"Chine, la plus grande prison du Monde pour les journalistes et les internautes."

http://www.rsf.org/article.php3?id_article=2196#sp2196


Contre le dépeçage des Animaux vivants destinés à l'industrie de la
fourrure chinoise : 
http://www.thepetitionsite.com/1/Stop-The-Live-Skinning-Of-Animals-In-China


par Unanima
LA CHINE DES JEUX DE MASSACRE ET DEPECAGE !

credit photo:
http://monde-meilleur.over-blog.net
Reçu de Chris et sa tribu :
Merci infiniment de signer et de faire suivre a vos connaissances.
 
contre le dépeçage des Animaux vivants destinés à l'industrie de la
fourrure chinoise :
 
 
but : 2000000 de signatures

Egalement notre page qui dans la matinée centralisera les pétitions mises sur ce blog :
http://unanimus.over-blog.com/article-21631533.html 
par Unanima

A 5 mois des jeux olympiques, la Chine s'éveille chaque matin avec les tortures de tous ceux qui s'opposent à son régime, que ce soient des Chinois ou des Tibétains. En quelques années, Lhassa la ville sainte du Tibet, est devenue la "grande prostituée". 80 Tibétains tués hier selon les organisateurs des manifestations boycott, 10 selon les autorités chinoises... l'omerta... la lâcheté devant ces atteintes insupportables aux droits de l'homme. Unanimus se fait le relais du boycott des produits chinois depuis plusieurs mois. Voir les pages pétitions sur ce blog et le site de Reporters sans frontières.
Le Dalaï Lama appelle au non boycott. Il croit encore que l'appel à la non violence sera plus fort que les intérêts d'état et d'idéologie. Libre à lui. Il vit de toute façon, malgré son exil, dans l'opulence, comme tous les grands chefs d'état. Pendant
ce temps, les Tibétains sont dans la rue dans le Monde entier....

Je répercute ces compléments d'information :


http://www.dauphinlibre.be/chine_enfer.htm

Les entreprises qui soutiennent les jeux chinois...
http://www.lemonde.fr/economie/article/2007/08/14/adidas-mise-sur-les-jeux-o
lympiques-de-pekin-pour-s-imposer-en-chine_944356_3234.html

http://sport.edf.com/103011i/EDF.fr/EDF-Sponsoring/mouvement-olympique.html

http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=250947

Sans oublier la manière immonde dont les Chinois traitent les animaux, y compris en Polynésie française...
Voir toutes les pétitions que j'ai postées ces derniers mois en appelant au boycott des produits chinois :


http://www.unanimus.fr/anti-fourrure.htm      toutes les pétitons animaux

 
par Unanima

CHINE, OSER REGARDER POUR LES ANIMAUX



CETTE VIDEO EST FORTEMENT DECONSEILLEE AUX AMES SENSIBLES ET AUX ENFANTS.
Parents, il est de votre responsabilité de ne pas laisser vos enfants naviguer seuls sur le web.

Si vous ne supportez pas de regarder, alors pensez à ce que subissent ces animaux et BOYCOTTEZ !


http://www.dailymotion.com/cluster/news/video/x5cqfi_chineboycottanimaux_news  

Cette vidéo a été éditée en 2005 par PETA, People for Ethical Treatment of Animal.


par Unanima

Voici la lettre deau la présidente de la  FLAC, Fédération des Luttes Anti Corrida au préfet des Landes contre les petits "jeux" de Michelito à Hagetmau demain. Merci de diffuser le plus possible et de soutenir le combat de la FLAC.

Monsieur le Préfet,

 

Nous sommes extrêmement surpris devant l' intention des Maires de Hagetmau et de Rion d'accepter d'aller contre la Loi française. Admettre le risque de laisser un enfant face à un taurillon, avec le danger que cela comporte pour le petit garçon, nous interpelle. La FLAC se pose les questions suivantes:

 1 ) Au nom de quoi acceptez-vous l'inacceptable?

2 )  Au nom d'une "tradition" introduite en France 1853 par Eugenia de Montijo, épouse de Napoléon III, femme frivole qui s'ennuyait ?

3 ) Comment peut-on accepter cet amalgame de mots espagnols: banderillas, pica, estoque, coleta, muleta, veronica, taquilla, puntilla, etc., et affirmer que c'est une tradition française? De qui se moque-t-on?

4 ) La Loi Gramont de Protection Animale est sortie trois ans avant l'introduction de la barbarie tauromachique à Bayonne. Comment peut-on admettre que la Constitution Française soit bafouée par un homme d'Etat ?
5 ) L'Europe n'en veut pas, l'Espagne n'en veut plus. Quel rôle joue La France ? Celui d'un pays attardé qui ne peut pas suprimer ces jeux malsains?

6 ) 48 villes espagnoles se sont déclaréés anti-corrida officiellement en Espagne, les Iles Canaries n'ont plus de corrida depuis dix ans. Allons-nous être les derniers à nous déclarer pays civilisé?

7 ) Exposer un mineur au danger est-il moins important que de satisfaire le lobby de la tauromachie?

 

Il est temps de développer les véritables traditions françaises et de laisser aux oubliettes cette cruauté inadmissible et décadente. Il est temps que la France protège ses enfants de cette violence banalisée. Il est temps d'interdire l'arène aux enfants acteurs et spectateurs, car il faut aussi penser aux enfants de moins de 16 ans, dont certains en bas âge, qui s'imprègnent d'images de sang et de mort. La Catalogne a bien compris le danger et depuis 4 ans les enfants ne peuvent pas aller voir des corridas.

J
'exprime mon profond souhait, Monsieur le Préfet, que vous soyez comme mes compatriotes ne voulant plus, comme en Espagne, de cette « mafia corrida » qui a fait son temps sur le dos de la torture animale. Malgré les difficultés, les menaces, des milliers de jeunes Espagnols grandissent en Humains dignes et responsables, refusant la honteuse « fiesta nacional ». Les derniers sondages donnent 73% des Espagnols contraires aux corridas ! Nous devons être conscients du risque terrible de ces jeux morbides dans une société chaque jour confrontée à une violence grandissante.

Très respectueusement,
 

 Isabel Silva de Pomés Marcoux

FLAC, Fédération des Luttes Anti Corrida
31860 Labarthe sur Lèze

 

P.S.: Michelito ne pourra toréer ni en Espagne ni au Portugal, la Loi l'interdit, il est trop jeune. Ceux qui le dirigent le savent bien puisqu'ils ne vont pas dans ces pays.


par Unanima
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article